Comment protéger une application mobile ?

application mobile

Publié le : 05 novembre 20228 mins de lecture

Les applications mobiles traitent un large éventail de données personnelles et d’informations sensibles, ce qui les rend intrinsèquement sécurisées. Cependant, cette sécurité peut être affaiblie s’ils sont connectés à des serveurs ou des API distants. De plus, l’application mobile elle-même peut être compromise, tout comme la sécurité frontale des applications (Android ou iOS). La sécurité du back end est plus critique que la sécurité du front end, mais cela dépend du contexte de l’application en cours de développement.

La sécurité des applications : c’est quoi ?

La sécurisation des applications mobiles comporte trois étapes. Lors de la phase de conception d’une application, des précautions supplémentaires doivent être prises pour assurer la sécurité. En effet, le développement d’applications implique de placer des données et du code dans un format pouvant être utilisé par l’application. Une fois qu’une nouvelle application est rendue publique, des mesures de sécurité supplémentaires doivent être mises en place. Ceux-ci peuvent inclure le matériel, les logiciels et les procédures des applications pour détecter et atténuer les vulnérabilités de sécurité. Les mesures de sécurité des applications mobiles sont généralement intégrées directement dans l’application. Cela peut être fait par l’utilisation d’un pare-feu d’application, par exemple. Des solutions matérielles utilisées par un avocat application mobile existent également pour la sécurité des applications, un exemple est un routeur qui bloque l’accès à l’adresse IP publique d’un ordinateur.

Le mobile : un appareil à sécuriser 

Alors qu’Android et iOS fournissent une gamme de services pour leurs applications, ces services ont différents niveaux de sécurité. Des services tels que le calendrier, les photos, les contacts, les médias et l’appareil photo/microphone sont accessibles via l’App Store d’Apple. Google Play contient des fonctionnalités similaires avec l’ajout de l’emplacement, des données de connexion Wi-Fi et des informations de calendrier. Cependant, il existe d’autres services moins connus auxquels les applications peuvent accéder. Ces services incluent l’accès au microphone et à la caméra ainsi que l’accès aux données des utilisateurs individuels, même si l’autorisation respective est cachée derrière d’autres autorisations. Cela rend les applications mobiles extrêmement vulnérables aux attaques, il est donc important de comprendre comment ils fonctionnent. Chaque nouvelle application doit être testée pour les vulnérabilités par le créateur. En effet, certaines applications présentent des failles de sécurité importantes. Idéalement, les équipes de création suivent une formation sur les vulnérabilités spécifiques.

Risque lié aux données d’application

Les données stockées dans les applications présentent différents risques : le risque d’informations personnelles ou de piratage par des logiciels malveillants.

L’accès aux informations personnelles

Les problèmes numériques nécessitent des réponses ancrées dans les données. De nombreux domaines sont confrontés à ce problème. Le risque élevé associé à l’utilisation des données est la raison pour laquelle l’utilisation des données est la principale source de préoccupation. En conséquence, le RGPD impose un traitement approprié des données individuelles. Les applications mobiles utilisent les données recueillies auprès des utilisateurs pour offrir une expérience plus personnalisée. La collecte de ces données facilite l’utilisation des applications, et elles sont souvent utilisées à d’autres fins par les entreprises. En effet, la collecte de ces données est l’une des raisons pour lesquelles une application utilise des données en premier lieu.

Piratage par un malware 

Les logiciels malveillants sont également appelés malwares, ce sont de vrais programmes informatiques qui sont nuisibles et qui pénètrent dans un système informatique par le biais de fausses applications. Cette menace est présente dans presque tous les systèmes informatiques. Par exemple, les logiciels malveillants peuvent envoyer des messages texte sans l’autorisation de l’utilisateur. Les données peuvent être exposées au piratage. Et les logiciels malveillants qui peuvent suivre les activités téléphoniques d’un utilisateur peuvent également compromettre la fonctionnalité et la durabilité de l’application. En effet, il intercepte les données, mots de passe, images et autres informations d’un smartphone. En effet, de nombreux projets présentent des failles dans leur code que les pirates peuvent exploiter pour accéder aux données privées des utilisateurs. Les entreprises devraient envisager d’embaucher un avocat application mobile pour atténuer ces risques pendant le développement du projet.

Solutions pour améliorer la sécurité des applications mobiles

Afin de prévenir les failles de sécurité applicative, il est nécessaire de comprendre au quotidien les différents risques et menaces. C’est pourquoi il est si important de bien former les ingénieurs en logiciel. Il existe de nombreuses solutions différentes à ces problèmes, ce qui rend la mise en place difficile.

Une authentification hautement sécurisée

Les mots de passe sont un problème de sécurité, car ils sont si facilement cassés avec une authentification faible. Les développeurs d’applications ont la responsabilité de promouvoir la création de mots de passe sécurisés par leurs utilisateurs. Créer un nouveau mot de passe tous les trois mois est recommandé par les meilleurs. Cela nécessite d’appliquer des caractères spéciaux, des lettres majuscules, des lettres minuscules et des chiffres dans son mot de passe. De plus, la création d’un nombre minimum de caractères est nécessaire. L’authentification à deux facteurs est extrêmement importante pour les applications qui nécessitent une sécurité supplémentaire. Par exemple, une application bancaire doit disposer d’un identifiant d’empreinte digitale et d’un mot de passe pour plus de sécurité.

Une sécurisation d’api d’application

Étant donné que les API peuvent facilement permettre le transfert de données en masse, il est crucial de sécuriser les applications Web. En sécurisant les applications Web, les pirates ne peuvent pas accéder à d’autres applications qui ont été compromises par une interface non sécurisée. Pour garantir la sécurité des API, l’équipe de programmation doit rendre difficile l’accès à leurs ressources de données. En effet, le back-end de toute API devrait être difficile d’accès. C’est pourquoi la création d’une API pour un avocat spécialisé en application mobile doit nécessiter une maintenance à long terme par l’équipe de programmation. Afin de gérer correctement un cycle de vie, il faut du temps et des efforts pour mettre en œuvre des mesures de sécurité pour une API. En effet, de nombreuses nouvelles API ne tiennent pas compte de ces approches lors du développement de leurs fonctionnalités.

Autres solutions

Lors de la navigation sur Internet, des informations personnelles, telles que des coordonnées bancaires ou des informations sur les salaires, peuvent être vues par des tiers. En effet, les échanges de données ne sont pas cryptés lorsqu’ils sont envoyés entre un serveur Web et un navigateur. Il existe des mécanismes pour sécuriser les échanges de données grâce à l’utilisation de certificats SSL. Il est essentiel de s’assurer que votre avocat application mobile est correctement formé en matière de sécurité. Cela évite les interruptions de service avant qu’elles ne se produisent. De plus, le développement d’applications mobiles dépend de la santé du code. Et il est essentiel d’évaluer les réactions positives des clients et l’apparence du produit final pour le public.

Demandez votre extrait d’acte de naissance à la mairie de Tours
Choisir un modèle de contrat de franchise : une décision stratégique

Plan du site